19/07/2007

Il était une fermière ou ....?

Lorsque j'ai préparé mon post il y a quelques jours, j'ai été surprise de trouver  sur internet "il était une fermière"...

J'ai demandé autour de moi et...comme moi, les personnes chantent plutôt "il était une bergère".

Je me rappelle que je chantais ça lorsque j'étais petite . Plus tard, c'étaient de grandes parties de rigolades avec mes enfants.

Leur père et moi nous les prenions sur les épaules et marchions l'un vers l'autre.

Les enfants adoraient.

Que faire quand on se retrouve seule avec un groupe d'une vingtaine d'enfants de 3 ans?

Voilà ce que j'ai imaginé...

C'est à tester.

 

Faire la ronde jusqu'à "...des pommes dans un pommier"

 

Avancer vers le centre sur "les pommes faisaient rouli roula"

puis reculer  sur la phrase chantée la deuxième fois

 

sauter sur "hop" (ou yeah...:-) ) à mon avis ils vont sauter et se laisser tomber par terre, c'est plus rigolo et ça correspond à leurs besoins

 

3 pas en avant (une fois qu'ils sont relevés et...calmés ...)

3 pas en arrière

3 pas sur l'côté (tourner dans un sens)

3 pas d'l'autre côté (tourner dans l'autre sens)

 

Bon amusement

20:16 Écrit par Animusiques dans DANSE/RONDE | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : fermiere, bergere, animusiques, ferme |  Facebook |

Commentaires

?? Je recherche le titre et la suite des paroles de la chanson commençant comme suit :
Il était un petit cochon, tout mignon blanc et rose,
il était un petit cochon l'orgueil de la Fanchon,
Il avait de jolis yeux bleus, des oreilles soyeuses,
Il avait de jolis yeux bleux, des gestes gracieux ,
.......
Merci de votre aide.

Écrit par : dadou | 02/06/2010

voici la suite
sa queue était en tire-bouchon et son nez en trompette,
sa queue était en tire bouchon quel beau petit cochon
mais quand il fut devenu grand sa maitresse jolie
mais quand il fut devenu grand prit un grand coutelas
devinant son intention lui qui n'était pas bête
devinant son intention partit sans permission
il traversa les prés les bois et même les rivières
il traversa les prés les bois allant toujours tout droit
enfin à force de courir il arriva en Inde enfin à force de cour

Écrit par : danielle | 21/07/2011

merci pour ces paroles; suis désireuse de connaître la suiter

Écrit par : brocard | 30/12/2011

Connaissez vous la suite de cette chanson.. svp et merci

Écrit par : MIMI | 21/03/2012

Alors, à force de courir, il se fit accueillir.
des milliers de petits cochons, devant sa haute taille,
Des milliers de petits cochons, criaient d'admiration.

Écrit par : Marie-Rose | 29/08/2014

Voici la fin : Enfin on le nomma le roi de tous les cochons d'Inde,
Enfin on le nomma le roi des habillés de soies.

Écrit par : danielled | 24/11/2014

Merci à tous

Écrit par : Macedoine | 24/11/2014

Les commentaires sont fermés.